CLASSIQUE… UN ENTREMET BIEN KITSCH, BIEN KIRSCH : LA FÔRET NOIRE

N’avez-vous jamais poussée la porte d’une pâtisserie berlinoise ? Si, c’est le cas vous êtes sans doute rentré en France avec une idée précise de ce qu’est une Forêt Noire. Or la recette de la Schwarzwälder Kirschtorte est fort malmenée en France. Dans une Forêt Noire digne de ce nom, il n’y pas de confiture d’abricot ou de quoi que ce soit, ni de base de pâte brisée… Il y a juste de la génoise cacaotée, une tonne de crème fouettée, des griottes et du kirsch. Un peu de conservatisme culinaire !

Pour la génoise :

50g. de cacao en poudre
4 oeufs
160g. + 90g. de sucre semoule
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique
250g. de farine
120g. de beurre

Pour la garniture :

1 bocal de 700g. (poids non égouté, chez Monop’ c’est très bien) de griottes au sirop
3 cuillères à soupe de kirsch
1 cuillère à café de gélatine en poudre
40cl. de crème liquide
50g. de sucre

Préchauffez le four à 180°C.

Séparez les jaunes et les blancs des oeufs. Fouettez les jaunes avec 3 cuillères à soupe d’eau chaude jusqu’à ce que le mélange mousse, ajoutez 160g. de sucre et le sucre vanillé.

Battez les blancs en neige ferme, ajoutez 90g. de sucre et incorporez les oeufs en neige à la préparation précédente.

Mélangez la farine, la levure et le cacao dans un grand récipient, ajoutez délicatement ce mélange à la préparation précédente. Ajoutez le beurre fondu, remuez légèrement puis versez la pâte dans un moule chemisé de 25cm de diamètre. Faites cuire durant 45min en surveillant la cuisson puis démoulez et laissez refroidir le gâteau avant de le découper en trois disques d’épaisseur égale.

Egouttez les griottes, récuperez le jus auquel vous ajoutez le kirsch.

Fouettez la crème en chantilly, ajoutez-y le sucre et la gélatine.

Disposez le premier disque de génoise dans le plat de service, imbibez-le généreusement à l’aide d’un pinceau de sirop au kirsch, étalez un tiers de la crème sur le disque, disposez-y un tiers des griottes, recommencez l’opération pour les deux disques suivants. Décorez avec de la chantilly, des griottes et des copeaux de chocolat. Laissez prendre une heure au frais puis dégustez avec un thé noir ou un Maury.

8 commentaires

  1. Pingback: Cerises à l’eau-de-vie « www.lapintadeaixoise.com

  2. Pingback: Recette de base : ganache chocolat | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s