RICH ENGLISH CARROT CAKE TRIBUTE TO LOUKOUM, BEAU A LA LOUCHE

L’original, parfait comme d’habitude, est ici chez Loukoum. J’ai changé deux ou trois petites choses pour le transformer à ma sauce et je me suis longuement interrogée sur le diamètre du « petit moule Konstantin Slawinski » de la demoiselle de Strasbourg. A présent je l’imagine à bords hauts et d’un diamètre relativement restreint, 15 cm tout au plus. Si j’avais eu la patience je serais allée vérifier directement sur le site Konstantin Slawinski et j’aurais su que mon moule à manquer de 25 cm de diamètre était bien trop grand. Ce qui donnera lieu à une deuxième version de ce rich english carrot cake (encore une excuse formidable).

Donc pour un gâteau à la carotte à géométrie variable vous aurez besoin de :

2 oeufs
80 g de sucre blond
70 g de beurre
80 g de farine de chataîgne bio
1 cuillère à café rase de levure chimique
1 cuillère à café de cannelle
100 g d’amandes en poudre
50 g de noix de pécan concassées
250 g de carottes rapées
80 g de raisin de Smyrne trempés dans le rhum (lorsqu’ils y ont macéré depuis des jours et des jours c’est mieux encore)
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 °C.

Fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils moussent, ajoutez le beurre fondu, la farine de chataîgne en continuant de remuer à la spatule puis le reste des ingrédients.

Faire glisser cet appareil (très dense, compact, il ne lèvera pas beaucoup, ne bougera pas beaucoup) dans un moule étroit et haut que vous aurez préalablement chemisé. Tassez l’appareil et enfournez le carrot cake pour 45 minutes.

Attendez que le gâteau soit froid pour le déguster avec un thé noir (Anastasia de chez Kusmi pour un gouter british impeccable).

Vous pouvez réaliser ce carrot cake dans des moules à muffins que vous remplirez à hauteur avec l’appareil.

8 commentaires

  1. Merci Piroulie, il faut vraiment faire ce gâteau en couche épaisse car l'appareil ne lève pas et ne bouge pas !Les gâteaux sont ceux de la pâtisserie des rêves et les photos avec l'appareil du bureau… ça change tout. Quand je retrouve mon petit compact je suis complètement frustrée…

  2. Pingback: Pâtisson crémé cuit dans sa robe | www.lapintadeaixoise.com

  3. Pingback: cake aux marrons confits | La Pintade aixoise

  4. Pingback: L’automne côté fourneaux | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s