J’AI DEUX AMOURS… LA SYRAH ET…

Une dégustation d’exception. Encore une magnifique rencontre avec la Syrah. Les Côtes du Rhône réservent de belles surprises : Ainsi en est-il de ce Saint Joseph de Stéphane Montez, du vignoble du Monteillet 2008. 
La Syrah, ce cépage au doux nom de femme, produit des vins corsés, aux saveurs mâles de fruits murs, d’épices et de cuir… Au fond de ce verre se cache donc le boudoir d’une courtisane où passent les hommes. 
La robe est cerise noire (pourrait-on oser rouge damas ? Puisque le « damas noir » est l’un des synonymes de la Syrah) avec de beaux reflets violets. Le vin est brillant, limpide. 
Agréable, son exubérance se révèle déjà au premier nez. Fin et complexe il offre des arômes de poivre, de muscade, de glycine en fleur et de bonbon à la violette. Au second nez, on perçoit des notes de bois exotiques comme le santal ou le teck.
Le décor est en place… En bouche l’attaque est franche. Charpenté, généreux en alcool, ce vin est équilibré et la bouche confirme le nez. Sa caudalie est longue,  il fait tourner la tête et s’acoquinerait sans doute à merveille avec un canard sauvage truffé. Un plat qui puisse lui répondre sans lui faire offense ! 
Et si vous ne trouvez pas de plat pour faire honneur à cette bouteille, gardez-là… Vous avez bien dix ans devant vous pour réfléchir.
Le vin titre à 13°
Température de service idéale : 17 °C ou 18 °C
Prix caviste : 17,80 euros à la Cave des Martyrs. (Où l’on renseigne l’amateur éclairé comme le débutant hésitant avec le même sourire)
Et pour ceux qui, à la lecture de cette dégustation se mettraient à rire sous cape : oui je pensais que tout le salmigondis de mots autour d’un verre c’était de la foutaise. Oui, j’avais tort et c’était avant de tomber amoureuse de quelques cépages.

3 commentaires

  1. Ah… Le Saint Joseph! Il est à sa place au sommet du panthéon des vins! Puissant, fruité, boisé, une touche de fleur! Si l'on pouvait mettre l'Ardèche dans une bouteille, ça serait dans une bouteille de Saint Joseph! Avec son voisin d'outre-Rhône, le Crozes-Hermitages, ses petits frères Condrieu, Côte-Rotie et Cornas, le Saint Joseph est un vin dont le seul nom fait envie! Il est en tout cas dans mon coeur, à défaut d'être dans mon verre!The Man

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s