Un bibimbap coréen fast et DeLuxe

Le bibimbap coréen et sa sauce vinaigrette au nuoc mam, mirin et citron vert

On ne cuisine plus ici ! Mais dans la vraie vie, Alice Merveilles n’a jamais autant, émincé, dégusté, bardé, humé, rôti, dressé depuis bien longtemps.  Alice a enfin un four, CQFD.

Aujourd’hui je vais vous donner une bonne adresse mais aussi la recette qui va avec. Pas mal non ?

Le neuvième parisien est un arrondissement très geek. De nombreuses start up et PME du domaine informatique en on fait leur QG. Mais n’allez pas en déduire que le geek est un nerd et que le quartier n’est pas fréquentable. Bien au contraire, loin d’être un handicapé des sens charnels que sont le goût, l’odorat et le toucher, le geek aime la bonne chère. Le neuvième est donc un arrondissement 3.0 où vous trouverez des adresses gourmandes plutôt pointues !

On ne cite plus A La mère de famille, pourvoyeuse de goûters tout à fait régressifs, L’Office qui donne envie d’embrasser Jamie Oliver pour de vrai, le carrot cake de SuperNature qui fait oublier jusqu’à la médiocrité de son service. Le restaurant jap’ du moment, Kiku (dont il faut absolument que je découvre la recette de salade d’herbes et racines) et le petit restaurant coréen que j’ai découvert en venant travailler dans le quartier. C’est d’ailleurs la seule chose que je connaisse de la cuisine coréenne : Go Ryo, rue Richer.

Go Ryo est un petit bonheur. Rien du restaurant chinois kitsch dont les chaises sont encore couverte de plastique ou du japonais à la chaîne avec les meubles noirs et les petits assiettes de sushi. La décoration est simple, à base de lambris de bois clair, de papier rouge foncé et de petits pots de plantes disposés ça et là.

Le bibimbap est le plat de base. On y trouve de tout : de la viande, du soja, des légumes en julienne, du riz, un jaune d’oeuf etc. Ce plat est servi dans un bol de pierre chauffé au feu de bois. Vous remuez à l’aide des baguettes afin de faire cuire le jaune d’oeuf et d’apporter du croustillant au riz.

Difficile de reproduire ce plat roboratif à la maison. D’une part parce que le bol est cher à l’achat et d’autre part parce que l’on ne dispose que rarement d’un four à bois dans un deux pièces parisien. Bref. Je vous propose ici une version allégée et plus chic car dressée au cercle. Le secret étant de bien faire chauffer l’assiette au four juste avant le service et de servir le riz très chaud afin que le jaune d’œuf puisse cuire.

Pour 3 bibimbap :

150 g de mélange de trois riz (blanc, rouge et noir)

1 betterave rouge cuite et découpée en cubes

1 petite boîte de pousses de soja

1 cuillère de nuoc mam

1 cuillère de mirin

1 cuillère de jus de citron vert

3 cuillères d’huile d’olive

1 pincée de sel

1 pincée de poivre

facultatif : algues en paillettes (wakamé, nori, dulse et/ou laitue de mer)

Faites cuire le riz avec les algues le cas échéant. Pendant ce  temps, faites chauffer les assiettes au four. Préparez tous les ingrédients à l’avance : rincez et égouttez les pousses de soja, découpez la betterave, clarifiez les oeufs et réservez les jaunes dans des récipients individuels. Faites la vinaigrette en mélangeant le sel, le poivre, le mirin, le nuoc mam et le citron puis l’huile d’olive. Goûtez et modifiez les proportions à votre convenance.

Dès que le riz est cuit et égoutté, sortez les assiettes du four et dressez-les au cercle : une couche de betterave, une couche de pousses de soja et une couche de riz pour atteindre le haut du cercle. Ménagez une légère cavité dans le riz, déposez délicatement le jaune d’œuf.  Servez immédiatement avec la vinaigrette.

Mélangez les ingrédients afin de cuire le jaune d’œuf grâce à la chaleur de l’assiette et du riz.

Go Ryo
24, rue Richer,
75009 Paris
01 48 00 07 18

Formule midi : 10 à 15 euros
Carte : 20 euros

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s