Non au régime : la recette des nulles ou le pain burger maison

Le pain est une chose magique parce que la levure est un organisme vivant. La base est simple, farine, eau, sel et levure. Ensuite toutes les variantes sont imaginables. Il suffit de maîtriser ce drôle d’animal qu’est la saccharomyces cerevisiae. Cette petite bête est aussi à l’origine du yaourt et de la bière. Fascinant n’est-ce pas ? En cette période de diète, je vous propose donc une recette simple qui vous permettra également d’aller prendre une douche chaude ou un bain bouillant.

Pour 16 buns ou pains à hamburger il vous faut :

– 1 kg de farine T65 ou T55
– 4cc de levure sèche active (ou suivre le ratio farine/levure indiqué sur le paquet)
– 20g de sel
– 50g de sucre
– 400ml d’eau tiède
– 150ml de lait tiède
– 2 oeufs
– 60g de beurre ramolli
– 1 oeuf pour  la dorure,
– graines de sésame, pavot, mélange de graines (citrouille, lin etc.)

Crédits : Martha Stewart

Réactiver la levure  pendant 10 minutes dans  le lait tiède (les graines de levure font gonfler et se réhydrater progressivement.
Dans le bol du Kitchen Aid mélanger avec une spatule en bois la farine puis le sel et le sucre (bien mélanger car sel et levure font mauvais ménage). Creuser une fontaine dans la farine et y verser l’eau, le lait+levure et les deux oeufs battus grossièrement au préalable.
Avec la spatule en bois, mélanger à partir du centre en élargissant le mouvement vers les bords. Peu à peu une pâte grossière va se former jusqu’à devenir une « boule » autour de la spatule.
Nettoyer la spatule puis placer le bol du robot sur le socle, utiliser le crochet et partir pour 2 minutes de pétrissage à vitesse moyenne (moi je dois y aller doucement car j’ignore pourquoi mais mon robot bouge).

Lorsque la pâte est homogène incorporer le beurre en une dizaine de fois. La pâte doit être travaillée après chaque morceau jusqu’à absorption complète du beurre dans la pâte.. Pétrir la pâte pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’elle devienne souple et très lisse, élastique et légèrement adhérente mais pas collante (réajuster avec un peu d’eau ou de farine pour obtenir le résultat voulu. Cette étape est délicate et c’est en panifiant que vous deviendrez un bon boulanger !)

Sortir la pâte le temps d’huiler légèrement le bol du robot, replacer la pâte. Filmer ou recouvrir d’un torchon humide puis placer le bol dans un endroit chaud et humide pour que la pâte puisse doubler de volume pendant 1h30 à 2h (le lieu idéal reste la salle de bain… Si quelqu’un vient de prendre une bonne douche chaude ou si vous décidez de prendre un bain le temps de la pousse (fermez bien la porte, ne faites pas de courants d’air et c’est parti pour l’étuve !!).
Sortez du bain. Il faut ensuite chemiser 2 grandes plaques de cuisson avec du papier sulfurisé ou des feuilles de silicone. Verser la pâte sans la déchirer sur le plan de travail (en bois, en marbre idéalement… Bien propre de toute façon et si votre plan de travail est constitué de carrelage à gros joint, il faudra lui préférer une grande planche bien lisse). Replier la pâte 3 fois sur elle-même (c’est l’opération de dégazage). Diviser en 16 morceaux de même poids (120 grammes environ. Vous pouvez peser la pâte puis faire la division et peser ensuite chaque morceau mais pour les pains burger ce n’est pas très important, sauf si vous n’avez vraiment pas le compas dans l’oeil)

, les couvrir avec un torchon propre pendant 5 min pour laisser le gluten se détendre puis façonner chaque morceau en boule régulière (bon l’opération est un peu délicate, cela s’appelle bouler le pain).
Déposer les boules au fur et à mesure sur les plaques de cuisson en veillant à laisser au moins 6 centimètres d’écart entre elles. Aplatir délicatement et légèrement chaque boule et couvrir les plaques avec un torchon propre et sec.
Laisser pousser environ 1 heure à 1 heure 30 (les buns doivent être gonflés et avoir un volume 1 fois 1/2 supérieur à celui de départ). Idéalement dans la même salle de bain bien chaude (évitez les courants d’air et les brusques variations de température).

Préchauffer le four th. 6-7 (200°C) une vingtaine de minutes avant la fin de la pousse
Dorer délicatement les buns avec de l’œuf et parsemer avec les graines choisies.
Enfourner et laisser cuire environ 15 min: les buns doivent être gonflés avec une belle couleur dorée sur le dessus comme sur le dessous.
Si vous aimez les buns croustillants, laissez-les ensuite refroidir sur une grille. Si vous aimez les buns moelleux, emballer dès la sortie du four chaque bun dans de l’aluminium et laisser complètement refroidir (vous pourrez également les congeler directement une fois refroidis, le bun se décongèle très bien au micro-ondes –sans l’alu merci- ou au four –dans l’alu cette fois-).
Cette recette est tirée du blog Le Pétrin. Un monument dédié à la pâtisserie et au pain, tenu par une vraie pro de la panification. Je vous invite à aller y faire un tour (pour plus de précision sur cette recette ou pour y trouver des recettes de brioche, beignets etc.)

Que mettre dans un bon burger ? 

180 grammes de belle viande hachée de boeuf (ou autre), des aiguillettes de poulet grillées ou du tofu pour les végétariens, un oeuf à cheval, du cheddar, du gruyère, de la salade, des tomates, des cornichons doux en lamelle, des rings d’oignon, du bacon frit, des sauces à toutes les sauces (ketchup, mayo mais pourquoi pas curry, BBQ, sweet relish, menthe, cocktail…). Du poisson : essayez donc Ananas + saumon avec de la crème sure… Etc.

La photo vérité : Oui le ketchup-qui-coule-là – droite c’est un peu cracra, mais c’est tellement bon… Et puis une feuille de silicone, ça se nettoie très bien !

Avec quoi accompagner le burger ?

De frites bien-sûr mais comme la bête est assez costaud, pourquoi pas une salade mixte ou une roquette. Un coleslaw sera idéal lui aussi mais il ne fera pas descendre la balance calorique, loin de là.

Que boire avec le burger ?

Un coca bien-sûr mais une bonne bière blonde fraîche ou de l’eau sont assez bienvenues !

D’autres recettes pour les nulles ici. Les photos arrivent. J’ai eu un petit couac d’APN !

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires

  1. Pingback: Pains à burger maison | La Pintade aixoise

  2. Pingback: Remplacer la levure fraîche par la levure sèche active dans vos recettes de boulange | La Pintade aixoise

  3. Pingback: Gressins au zaatar | La Pintade aixoise

  4. Pingback: Burger cajun au poulet | La Pintade aixoise

  5. Pingback: Gressins au cajun | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s