Cha no ka : le macaron japonais au matcha et chocolat blanc

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis un an déjà, la Grande Epicerie du Bon Marché propose aux parisiens le délicat biscuit Cha No Ka de la maison Malebranche, vénérable institution japonaise, comme son nom ne l’indique pas. En Province on n’a pas le Bon Marché mais on a des idées… Une petite recette de cha no ka maison pour changer un peu des macarons et des choux. Toute ressemblance avec des langues de chat, bien européennes, serait purement fortuite !

Pour une quinzaine/vingtaine de cha no ka

30 g de beurre demi-sel mou
30 g de sucre
1 blanc d’oeuf
30 g de farine
1 cuillère à moka de thé matcha (Mariages Frères)
0,5 cuillère à moka de sel fin
+
100 g de chocolat blanc

Dans un bol, mélangez le beurre et le sucre, jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Ajoutez le blanc d’oeuf et mélangez puis ajoutez le sel, le matcha et la farine. Mélangez à nouveau jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Couvrez et placez au frigo pour une heure. Préchauffez le four à 180°C, disposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie (ou chemisez une plaque à empreintes rectangulaires). Remplissez de pâte une poche à douille avec un embout de 0,5 cm (ou utilisez une poche jetable que vous couperez).

Remplissez une poche à douille munie d’un embout de 5 mm avec la pâte.
Formez des bâtonnets de pâte de 6 cm de long et de 1 cm d’épaisseur en laissant un espace de 3 cm minimum entre chaque biscuit car la pâte va s’étaler. Laissez cuire 8 à 10 minutes pour que les bords soient très légèrement dorés (moins que pour des langues de chat sinon la couleur verte du matcha va s’estomper). Laissez refroidir sur une grille froide.

Tablez du chocolat blanc (bon là on ne fait pas de la chocolaterie donc si vous faites simplement fondre le chocolat blanc au bain marie tout se passera bien) : portez-le au bain-marie à 45 °C puis à 25 °C dans un bain-marie froid pour ensuite le remonter à 28/29°C.  Coulez votre chocolat blanc sur une feuille de papier sulfurisé (à défaut de feuille guitare qui rend le chocolat plus brillant), recouvrez-le d’une deuxième feuille puis étalez finement le chocolat (à l’aide d’un plateau au dessous lisse par exemple) sur une épaisseur de 2 mm. Réservez au frais.

Une fois le chocolat pris et les coques de cha no ka refroidies… Coupez des languettes de chocolat blanc (il y aura peut-être de la casse) à la taille de vos coques vertes puis assemblez délicatement (aidez-vous du couteau pour déplacer les languettes de chocolat blanc) une languette entre deux coques que vous maintiendrez à l’aide d’une pointe de chocolat fondu.

A déguster idéalement avec un thé vert mais moi, je préfère le thé noir (sacrilège apparemment).

Pour les curieux, voici une photo des cha no ka originaux… Oui on est loin de cette perfection graphique dont seuls les japonais ont le secret !

Mais on peut se faire plaisir à moindres frais puisque ces délicats biscuits sont vendus 15 euros les dix à Paris.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires

    • @ Réjanie : Le parfum est subtil, comme c’est du matcha tu auras une petite pointe d’amertume selon la qualité mais c’est très léger et puis rien ne t’empêche de changer l’arôme (j’essayerais à ta place avec quelques gouttes de pandan que tu trouveras en épicerie asiatique… Proche de l’amande amère et qui donnerais la couleur verte quand même) ou même nature !

  1. Pingback: Cha no ka : le macaron japonais au matcha et chocolat blanc | Thé - Tea | Scoop.it

  2. Pingback: Cha no ka : le macaron japonais au matcha et chocolat blanc | Baking and Tea | Scoop.it

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s