Tajine de poulet aux coings

Le tajine c’est facile. Même si vous ne disposez pas du plat du même nom, une cocotte en fonte ou un autocuiseur feront l’affaire. Sachez que le plat à tajine, vernis et richement décoré, ramené par votre tante Odette de son voyage à Marrakech est un objet de service, voire de décoration et que le tajine pour cuisiner est plutôt en terre brute (il faut le tremper dans l’eau 24h avant la première utilisation et utiliser un diffuseur de chaleur adapté à votre feu qu’il soit gaz, éléctrique ou induction). La saison des coings commence et même si on a plus l’habitude de le voir en pâte de fruit et en confiture, il remplace bien les poires dans un tajine.

tajine de poulet aux coings melasse de grenade sauge

Pour deux personnes :

2 cuisses et avant-cuisses de poulet

2 coingts

2 oignons rouges

un brin de sauge

sel, poivre

mélange d’épice pour poulet ou ras el hanout, curcuma, cumin, à vous de voir !

huile d’olive

1 cuillère à soupe et demi de mélasse de grenade

1 verre d’eau

Mettez l’huile d’olive à chauffer dans le tajine ou la cocotte. Faites dorer le poulet sur les deux face puis réservez-le. Faites ensuite revenir les oignons émincés. Une fois les oignons transparents ajoutez les épices, la mélasse de grenade, les coings épluchés et coupés en dès. Baissez le feu, ajoutez un verre d’eau chaude (important pour évite le choc thermique si vous avez un plat à tajine, dans la cocotte, peu importe si l’eau est froide).  Laissez mijoter jusqu’à ce que les coings soient juste fermes, ajoutez le poulet et laissez cuire jusqu’à ce que les coings soient fondants et le poulet bien cuit (vous pouvez éventuellement rajouter un peu d’eau en cours de cuisson mais il ne faut pas que la sauce soit liquide, elle doit être réduite, bien liée et presque caramélisée. Servez avec du blé, de la semoule ou du boulghour.

Verdict : admirez le dressage très 80’s. Je préfère le tajine aux poires et pruneaux… Mais ça change !

12 commentaires

    • @ Violette : le tajine c’est vraiment facile, comme c’est une cuisson longue, tu ne peux pas vraiment te manquer en théorie… Pour le midi ma foi, quand je vivais à paris et que je travaillais (maintenant que je vis en Province et que je reste chez moi c’est autre chose LOL) j’aimais me faire des bons petits plats le soir et en garder un peu pour le lendemain et sinon j’achetais en début de semaine de quoi me faire des crudités… 3 radis, un morceau de concombre, de la betterave etc. Tu peux mixer légumes frais et en boîte. DU chaud, du froid et une pointe de sucré (idem, tu peux faire des gâteaux de ménage au format individuel : moelleux au choco, gâteau au yaourt, gâteau renversé à l’ananas etc. Bon je ne sais pas si ça t’aide.

  1. Pingback: Filet mignon à la courge et citron confit | La Pintade aixoise

  2. Pingback: L’automne côté fourneaux | La Pintade aixoise

  3. Pingback: Tajine de volaille aux pêches | La Pintade aixoise

  4. Pingback: Muhamarra | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s