Cornbread romarin bergamote

cornbread125g de beurre
2 oeufs
250ml de babeurre (ou buttermilk) fait maison ou de lait à défaut
le jus d’un citron bergamote (vous pouvez le remplacer par du jus d’orange frais)
le zeste d’un citron bergamote (vous pouvez le remplacer par le zeste d’une orange)
1 cup de farine (pour mémoire 1 cup = 250ml)
1 cup de polenta (semoule de maïs)
1/4 de teaspoon de sel
3g de sel fin
8g de levure chimique
1/3 cup de sucre semoule
1 tablespoon de romarin frais hâché finement

Placez la grille du four dans son tiers supérieur et préchauffez-le à 180°C. Chemisez avec du beurre et de la farine un moule à manqué.
Faites fondre le beurre dans une petite casserole (de préférence de couleur claire pour voir le degré de coloration du beurre, sauf si vous êtes expert en beurre noisette et que vous savez que vous y êtes juste à l’odeur). Lorsque le beurre grésille et forme de petites particules brunes, normalement, vous y êtes. La cuisine doit sentir une odeur de noisette tout à fait caractéristique. Videz-le dans un bol pour le refroidir.
Dans un saladier mélangez les deux oeufs, le babeurre (ou le lait), le jus de la bergamote et le beurre noisette refroidi.
Dans un grand saladier mélangez le sucre, le zeste de la bergamote et le romarin. Mélangez en écrasant le tout (idéalement vous pouvez faire cette étape au mortier et au pilon) pour que le sucre s’imprègne des saveurs du romarin et de la bergamote. Ajoutez ensuite au sucre parfumé la polenta, le sel, la levure et la farine et mélangez bien.
Puis en une seule fois, ajoutez la préparation liquide à la préparation sèche et mélangez jusqu’à ce que l’appareil soit totalement homogène.
Versez dans le moule chemisé et enfournez pour 25 minutes. Le cornbread est cuit lorsque la pointe d’un couteau en ressort sèche. Laissez tiédir avant de servir avec une viande (parfait avec un accord sucré/salé. Une sauce aux airelles sur un gibier par exemple) ou avec une tasse de thé, pas mal aussi.

Vous voulez gagner le livre de recette d’Eric Fréchon Tout ce que vous devez avoir goûté au moins une fois dans votre vie ? Participez au concours !

10 commentaires

  1. Pingback: Faire son buttermilk ou babeurre | La Pintade aixoise

  2. Pingback: Remplacer la levure fraîche par la levure sèche active dans vos recettes de boulange | La Pintade aixoise

  3. Pingback: Gressins au zaatar | La Pintade aixoise

  4. Pingback: Recettes d’été | La Pintade aixoise

  5. Pingback: Gressins au cajun | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s