Kransekage aux amandes

recette facile rapide kransekake kransekage norvegien danoisKransekage ? Depuis peu on voit passer sur les blogs de jolis biscuits en couronne, comme de petites pièces montées et qui évoquent joliment nos beaux sapins de Noël (si vous me suivez sur Pinterest, vous n’avez pas pu les manquer). Ces petits gâteaux me rappelaient bien quelque chose mais je ne savais pas dire quoi, avant de tomber dessus chez chef Nini… Il s’agit du Kransekage aux amandes, le gâteau national danois préparé lors des fêtes traditionnelles.
Eurêka, j’avais goûté il y a des années son cousin germain, le kransekake norvégien, chez mon amie Liv alors qu’elle rentrait tout juste de Scandinavie. Renseignements pris auprès d’elle, il s’avère que toute la difficulté du gâteau c’est de ne pas produire des biscuits trop durs (mais attention, ils doivent quand même se tenir pour être montés en « arbre »). Elle m’a dit « Si tu fais un kransekake, il te faudra des petits drapeaux norvégiens », point de drapeaux pour cette version de Noël mais à coup sûr, le kransekage se retrouvera à nouveau à côté de nos tasses à thé, assorti des drapeaux adéquats !

Vous pourrez doubler et tripler (voire bien plus) les proportions. Je me suis inspirée de la recette du kransekake norvégien de Norvege-fr.com et j’ai utilisé de la fécule comme dans le kransekage de Chef Nini pour apporter de la souplesse à la pâte.

125g d’amandes
125g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
2 cuillères à soupe rases de Maïzena
extrait d’amandes amères*
+
Pour travailler la pâte en boudins :
1 cuillère à soupe rase de Maïzena
1 cuillère à soupe rase de sucre glace
+
Pour la décoration :
60g de sucre glace
1 cuillère à soupe de blanc d’oeuf
Une poche à douille plastique ou un cornet de papier sulfurisé.

* Les recettes originales n’en contiennent pas toujours. Si vous aimez les amaretti italiens ajoutez à votre pâte l’arôme d’amande amère. Sinon passez votre chemin !

Commencez par faire sécher les amandes** à four chaud sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Sortez-les lorsqu’elles commencent à exhaler une bonne odeur… d’amandes (dix minutes environ) ! Laissez-les un peu refroidir puis mixez-les finement. Ajoutez le sucre glace à votre poudre d’amandes et donnez un bref tour de mixer pour homogénéiser la poudre. Remettez cette poudre d’amandes sucrée sur la plaque avec le papier sulfurisé et étalez-la légèrement. Remettez la plaque dans le four éteint pendant quelques minutes pour bien sécher la poudre.

Mettez le blanc d’œuf dans un saladier ou un cul de poule, ajoutez éventuellement l’arôme d’amande amère puis détendez le blanc d’œuf légèrement à la fourchette. Ajoutez-y la poudre d’amandes/sucre glace, les deux cuillères de Maïzena et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. La pâte est dense, collante, c’est normal. Placez-la pour au moins quatre heures au frigo***.

Mélangez une cuillère à soupe de Maïzena et une cuillère à soupe de sucre glace pour travailler la pâte en boudins. Poudrez vos mains avec le mélange et réalisez (sur une feuille en silicone saupoudré du mélange fécule/sucre glace pour ne pas que la pâte accroche sur le plan de travail) et réaliser un boudin d’environ un centimètre de diamètre.

Ensuite il faut mesurer la pâte du kransekage pour avoir une jolie forme finale. Coupez des tronçons dans le boudin : un de 8 cm, puis 10 cm, puis 12 cm, puis 14 cm, puis 16 cm, puis 18 cm, puis 20 cm et enfin 22 cm. Réalisez également une boule pour le sommet ou un petit pyramidion. Si vous avez doublé les proportions continuez à former des tronçons de deux centimètres en deux centimètres. La recette traditionnelle implique l’utilisation de moules. La pâte étant très collante, vous aurez du mal à faire des cercles très grands.

couronne kransekage mesure avant cuisson kransekake

Préchauffez votre four à 200°C. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé formez les ronds de pâte avec vos boudins, laissez au moins 3 cm entre chaque couronne car elles vont légèrement gonfler et s’étaler à la cuisson. Enfournez pour 10 minutes. Ouvrez à mi-cuisson pour laissez évaporer l’eau, refermez et vérifiez la cuisson au cas où les plus petites couronnes cuiraient plus vite que les autres. Lorsque les couronnes sont joliment dorées, sortez les du four et placez-les délicatement (elles sont encore un peu molles à la sortie du four) sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Mélangez le sucre glace et la cuillère de blanc d’œuf, pochez et décorez le kransekage avant de le monter. Vous pouvez également le laisser nature. J’ai fait le glaçage pour la photo mais je préfère sans. L’ensemble est déjà bien sucré à mon goût.

** Vous pouvez monder les amandes (les épluchez en les plongeant une demi minute dans de l’eau bouillante puis en ôtant la peau). Vos biscuits seront plus blancs et plus lisses. L’aspect final sera moins rustique.
*** Vous pouvez réaliser cette partie de la recette la veille ou l’avant-veille (parfait lors des préparatifs de Noël où le temps est souvent compté en cuisine !)

Et voilà, à défaut de neige dans le jardin pour Noël, vos mignardises auront un petit air norvégien ! Joyeux Noël à toutes et tous !

19 commentaires

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s