Churros à la fleur d’oranger

recette-facile-rapide-beignet-churros-mardi-gras

Les beignets dont la recette est la plus facile et la plus rapide à réaliser pour Mardi-Gras sont sans doute les churros. La pâte n’est pas levée, la forme n’est pas compliquée. Il vous suffit d’avoir une poche à douille solide pour donner un petit air flonflon ou madrilène à votre goûter !

Pour 20 à 25 churros de 12/15 cm de longueur :

140g de farine T55
1 pincée de sel
3 cuillères à café de sucre
200ml d’eau
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
+
1l d’huile d’arachide
sucre cristal pour saupoudrer les churros

Portez l’eau à ébullition. Dans un saladier mélangez la farine, le sel et le sucre et formez un puits. Versez-y l’eau bouillante puis mélangez à l’aide d’une spatule en bois. Lorsqu’une boule de pâte commence à se former, ajoutez les trois cuillères à soupe de fleur d’oranger : une à une en mélangeant trois fois à la spatule entre chaque ajout. Mélangez vigoureusement la pâte à churros jusqu’à ce qu’elle soit homogène. C’est une pâte assez dense et collante. Laissez la pâte refroidir.

Faites chauffer l’huile d’arachide à 175°C dans la friteuse ou la casserole. Disposez à côté du feu un plateau ou une grille couvert de papier absorbant et munissez vous d’une araignée pour sortir les churros de l’huile.

Remplissez une poche à douille* (munie d’une douille étoilée) avec la pâte à churros. Fermez soigneusement le haut de la douille en la torsadant car la pâte à churros est dense et risquerait de ressortir par en haut.

Au dessus de l’huile, pressez souplement la poche pour obtenir un boudin de 12 à 15 cm de long. Coupez-le au doigt à hauteur de la douille tandis que vous le laissez plonger dans l’huile. Répétez l’opération plusieurs fois en fonction de la taille de votre friteuse (j’utilise une casserole de moins de 20cm et fais donc frire mes churros par 5). Lorsque les churros sont gonflés, détachez-les doucement s’ils se collent les uns avec les autres à l’aide d’une fourchette. Faites-les dorer de 3 à 5 minutes en les tournant doucement dans l’huile avec la fourchette. Sortez les churros à l’aide de l’écumoire (ou araignée) et posez-les sur le papier absorbant. Roulez les churros dans le sucre et consommez-les sans plus attendre !

* La poche doit être solide, n’utilisez pas les poches bon marché en plastique, elle se percerait sous la pression de la pâte. Cela vaut le coup d’investir dans une bonne poche (ou dans un appareil à churros si vous deveniez monomaniaque). 

A Madrid on les trempe dans du chocolat fondu, ici on les préfère juste au sucre. A vous de voir !

41 commentaires

    • @ Mrs. DeYarmond : Hé bien moi aussi j’étais très réticente avec la friture mais finalement, à l’usage tout se passe très bien et ça ne sent pas dans l’appartement (où nous avons pourtant une cuisine ouverte). Il ne faut pas que l’huile fume et aussi qu’elle soit bien propre (5 utilisations maximum) et tout se passe bien. Je n’ai même pas de friteuse. J’utilise une petite casserole. Tu devrais tenter. Et si c’est le côté gras qui te rebute, tu peux aussi disposer tes beignets sur grille après cuisson et les passer rapidement à four chaud (le lèche frite en bas du four) pour ôter le trop plein d’huile. Je voudrais bien voir des beignets joliment photographiés chez toi !

      • Moi aussi je n’utilise pas de friteuse et le peu que je fais c’est a la casserole ! En fait ça me fait « peur » (un peu abuse haha) parce qu’à chaque fois que j’en fais ça me gicle dessus et me brule les bras ou les mains… On est pas super potes l’huile et moi ^^. Mais j’en fais régulièrement pour les fricassés (une spécialité de chez nous) ou les beignets pour Hanoukah etc🙂 il y a beaucoup de friture dans la cuisine orientale donc malheureusement je peux pas y échapper !
        Mais les churros ça me tente vraiment ! J’en vois souvent et ça a l’air tellement bon ! Et ta photo ma définitivement convaincue🙂 (mais j’avais dit un peu de healthy food, mince ^^)

  1. D’origine Espagnole, les churros m’évoquent pleins de trucs.
    En principe dans les foires je n’en mange pas car l’huile à haute température sent le rance tant elle a frit et re-frit.Et je trouve ces beignets trop « fat » et durs à digéré.
    Les tiens ont l’air juste…Miam
    Hier c’était la chandeleur et absente, je comptais faire des crêpes ce soir pour me rattraper.
    Mais pourquoi pas des churros….Vais aller m’acheter une poche à douille.
    Dis moi, y’a pas de levure?

  2. Pingback: Churros à la fleur d'oranger | Cuisine e...

  3. Pingback: Costumes et confettis, recettes pour un Mardi Gras vegan! – Magazine vegan – Lausanne Genève Sion Fribourg Neuchâtel Suisse – cuisine santé actualités animaux véganisme végétalisme

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s