Recette de base : ganache chocolat

recette-facile-rapide-macaron-ganache-chocolat-chantilly-creme-fleurette

La ganache au chocolat noir est la recette de base que j’avais espoir de publier tout juste après celle des coques de macarons. Que s’est-il passé entre les coques publiées le 11 mars et la ganache ?  Rien. Des dents qui poussent, des fesses à langer, des bodies à laver, des lits à barreaux à démonter et déplacer, des tentatives de sorties avec poussette et porte bébé, un ratage capillaire colossal, la peinture d’une chambre, deux bronchites. Entre autres.
Vous noterez que la mention « méthode I » dans le titre la recette des macarons est une marque de mon ambition sans bornes puisqu’une deuxième (voie une troisième) méthode doit voir le jour sur ce blog. Dussé-je y perdre mes plumes.

Comme je suis perfectionniste, je n’étais pas satisfaite de la photo mais les plages de temps que je peux consacrer à la pâtisserie s’étiolent (cf. ci-dessus)… Voici donc la ganache au chocolat noir. Une recette simple qui vous permettra de réaliser des macarons mais aussi des bouchées de chocolat, des cupcakes, des layer-cake, des bras de gitan, la forêt-noire (pour la décoration du gâteau en remplacement de la chantilly) etc. J’espère que vous n’avez pas attendu après-moi pour garnir vos coques de macarons.
A moins que vous ne soyez très scolaire et que ne voyant rien venir, vous ayez congelé vos jolies coques ? Il m’est permis d’espérer puisque les mignonnes souffrent le grand froid pour quelques semaines. Il suffit de les sortir le matin pour le soir. Vous devez par ailleurs réaliser vos coques la veille de la dégustation des macarons (pour laisser à tout ce petit monde le temps de prendre l’exacte texture du macaron type Ladurée ou Pierre Hermé entre croquant et moelleux).

Pour garnir 10 macarons (soit 20 coques) :
(vous pouvez multiplier les proportions)

200g de chocolat noir (soit une tablette)
12,5cl de crème liquide (type fleurette)

Faites chauffer la crème liquide dans une casserole. Pendant ce temps, hachez finement le chocolat à l’aide d’un couteau. Disposez-le dans un cul-de-poule. Une fois la crème bien chaude, versez-la sur le chocolat en morceaux. Patientez deux minutes puis mélangez la ganache à l’aide d’une maryse jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène. Laissez tiédir la ganache au chocolat jusqu’à ce qu’elle puisse être mise en poche (ni trop, ni trop peu. Ne la mettez pas au frigo, elle deviendrait trop froide et ne pourrait plus être manipulée).

Disposez une noisette (ou une noix pour les grands gourmands) de ganache au chocolat sur la moitié de vos coques de macarons. Refermez avec les coques restantes et placez vos macarons au frais pour au moins 12 heures dans une boîte hermétique (surtout si l’odeur de votre frigo n’est pas irréprochable).

Et vous, côté macarons vous êtes plutôt chocolat, café, praliné, vanille, fruits rouges ? Dites-moi tout !

11 commentaires

  1. Faudrait bien que j’aie le courage de me lancer dans les macarons! Me semble que je ferais des coques toutes vertes (pistache) et un intérieur rouge à la cerise ou à la framboise… Ou encore, mon côté nord-américain, des macarons reese’s : choco et crème au beurre d’arachides (ou de cacahuètes, comme vous dites ;))… Pourquoi pas 100% vanille?

  2. Pingback: A Guest Post, Light French Crepes | apuginthekitchen

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s