Pâte feuilletée minute facilissime

pate-feuilletee-minute

La pâte feuilletée est un exercice un peu périlleux pour qui se lance dans la pâtisserie. Mais avec cette recette, voilà la fin des ennuis, la fin de la nécessaire patience et de l’attente, des heures durant, entre chaque tour et avant d’utiliser votre pâte feuilletée maison. Et par dessus tout, fini les pâtes feuilletées du commerce vraiment chères et décevantes pour vos papilles !

Cette recette extraordinaire, que dis-je, révolutionnaire ! Je la dois à Clotilde, du blog Chocolate and Zucchini, qui elle même la tient de Lycy Vanel. Jusqu’à présent, ni les photos, ni le déroulé des recettes de pâtes feuilletées dites « fausses » ou « faciles » ne m’avaient séduites. Je me disais toujours que je n’obtiendrais jamais ce mille-feuilles aérien si caractéristique de la pâte feuilletée traditionnelle à laquelle on donne des tours. Ou bien, à la lecture de la recette, je ne voyais pas vraiment où était la simplification.

Alors là, lorsque j’ai découvert cette recette, je me suis dit… « Impossible, on ne peut pas sortir un feuilletage pareil en ne foutant presque rien, comme ça là, hop ! » Et en fait, SI. Je vous invite à réaliser une pâte feuilletée dans les règles de l’art comme je l’indique ici, histoire de voir la différence. La pâte feuilletée c’est un peu comme l’accouchement. Tu fais une fois le coup sans la péridurale, pour crâner devant les copines. Mais bon une fois, ça suffit, parce qu’avec la péridurale, c’est quand même plus simple. Là, c’est pareil, faites LA VRAIE, UNE FOIS et ensuite, hop, vous pouvez tricher à fond avec cette recette dingue. Juste dingue. Du grand bluff pâtissier, merci Clotilde (infiniment.) Lire la suite « Pâte feuilletée minute facilissime »

Recette de base : crème pâtissière

creme patissiere recette de base pintade aixoise

La crème pâtissière fait bon ménage avec la pâte sablée sur laquelle elle devient un lit merveilleux pour les tartes aux fruits frais. Fraises au printemps, figues en automne ou tout ce que votre imagination gourmande pourra y coucher.
Si elle manque parfois de légèreté, elle demeure un classique de la pâtisserie française. Une base qui vous permettra de réaliser la crème princesse (ou madame), la fameuse frangipane de la galette des rois, la crème mousseline du fraisier et l’irremplaçable crème Chiboust du Saint Honoré. Enfin, pour ceux qui aiment arrondir les angles (ce qui ne manquera pas d’arriver si vous abusez de la préparation), la crème diplomate : version collet monté de la crème princesse : deux vraies jumelles si ce n’est que la seconde comprend de la gélatine et se tient donc mieux que sa sœur : idéale lors des dîners chez l’Ambassadeur.

RAPPEL (à terme toutes ces recettes de base se retrouveront détaillée sur le blog… A terme.)

Crème pâtissière + meringue italienne = crème chiboust (ou St Honoré)
Crème pâtissière + chocolat fondu = crème au chocolat (noir ou au lait pour garnir choux, éclairs et religieuses)
Crème pâtissière + crème fouettée + gélatine = crème diplomate (pour le tutti frutti)
Crème pâtissière + crème d’amandes = crème frangipane (pour la galette des rois)
Crème pâtissière + crème fouettée = crème madame (ou princesse)
Crème pâtissière + beurre pommade = crème mousseline (pour le fraisier et version pralinée pour le Paris-Brest.)
La crème pâtissière est généralement préparée avec des gousses de  vanille mais elle se prête à toutes les aromatisations : café, citron, alcools, fève tonka, cannelle etc. Lire la suite « Recette de base : crème pâtissière »

Tarte au citron meringuée à l’italienne

tarte au citron meringuee a l'italienne classique pintade aixoise

La tarte au citron meringuée à l’italienne est un classique des bonnes pâtisseries, souvent imité jamais égalé mais cette fois-ci après dix ans de réflexion, je crois que nous y sommes. La pâte est croustillante sans être trop épaisse et ne se détrempe pas, le curd est acide juste comme il faut et la meringue, ce qui faisait défaut jusqu’alors, est enfin comme chez le pâtissier : lisse, sucrée et équilibrée. Sans plus attendre, voici les trois recettes de base qui vous permettront de vous régaler.

Pour une tarte de 20/25cm de diamètre il vous faut : Lire la suite « Tarte au citron meringuée à l’italienne »

Recette de base : pâte brisée

recette facile rapide pâte brisée maison pintade aixoise

La pâte brisée est une recette très facile à réussir à la maison. Elle est très rapide et va bouleverser le goût de vos tartes salées et sucrées. Adieu pâtes pré-étalées industrielles !
Il suffit de la travailler le moins possible afin d’éviter qu’elle ne soit excessivement dure et cassante après cuisson, mais aucune malice dans ce tour de main. Lire la suite « Recette de base : pâte brisée »

Tarte aux poires Bourdaloue

recette base patisserie tarte bourdaloue facile rapide

La tarte Bourdaloue, un dessert très chic puisque très parisien ! Inventé par un pâtissier de la rue Bourdaloue dans le 9ème arrondissement, ce délice est devenu un grand classique des cantines. Trop sucré, recouvert de gelée brillante et chimique, nous sommes beaucoup à le trouver écœurant. Mais fabriquée à la maison, avec une crème d’amande et une pâte sablée maison ainsi que de bonnes poires pochées, elle retrouve toute la subtilité qui la rendit célèbre sous le IInd Empire (notons que les poires furent ajoutées bien plus tard, au XXème siècle, sans doute pour alléger la recette initiale.)

Lire la suite « Tarte aux poires Bourdaloue »

Tarte aux deux pommes et cardamome

recette-facile-rapide-tartelette-pate-sablee-pommes-compote-cardamome

Une tartelette aux pommes en compote et rissolées dans le beurre. Une dernière petite recette aux tonalités hivernales avant le grand plongeon dans l’été !
Pendant que nous étions agréablement assis à une table perchée de Ventabren, mamie faisait du baby-sitting. Or il faut toujours nourrir la baby-sitter, n’est-il pas ? Dès fois qu’elle se transforme en ogre. C’est d’ailleurs elle qui m’a enseigné l’art d’accommoder les restes lorsque j’étais enfant. Un pan de pâte sablée d’une tarte au citron ; un reste de compote de pommes à la cardamome de bébé H ; quelques pommes du compotier ; un (gros) soupçon de beurre ; un peu de sucre et de magie et hop, une tartelette aux goût de beignet de plage… Pas si hivernale que ça finalement ! Lire la suite « Tarte aux deux pommes et cardamome »