Samossa de lapin – cuisine du frigo

samossas de lapin ou comment cuisiner les restes avec gourmandise !

Samossas ou l’art d’accommoder les restes ! Rien de plus facile que de rendre une fin de pot au feu, un mijoté de viande ou même une poêlée de légumes lorsques vous transformez le tout en savoureux samossas. Ici j’ai utilisé les restes d’un mijoté de lapin aux rutabagas. Les samossas ont eu le même succès que le mijoté de lapin. Pour la technique de pliage j’utilise celle de Masalanmagic. Si vous n’avez pas fait de géométrie depuis des années cela vous demandera un petit temps de réflexion mais  c’est vraiment une méthode facile et vos samossas ne déborderont pas. L’origami à la feuille de brick n’est pas pour vous ? Pas de problème, faites des rouleaux, des carrés, le principal étant que la garniture soit bien emprisonnée. En avant faites chauffer l’huile de friture ! (ça vous entraînera pour les beignets de mardi gras !)

Lire la suite « Samossa de lapin – cuisine du frigo »

Taboulé à l’orientale

recette-facile-rapide-taboule-oriental-semoule-boulghour-menthe-coriandre-tomate-citron

La température va monter. Les cigales vont chanter et vous n’aurez plus du tout envie d’allumer le four… Alors ça vous dit un petit débat sur la recette du VRAI taboulé ? Parce que c’est toujours comme ça. Dès qu’une recette de taboulé paraît en ligne, les détracteurs de la semoule montent au créneau avec la recette du taboulé libanais : une montagne de persil et une petite poignée de boulghour, entre autres. Si le taboulé libanais est un délicieux mezze, la version à la semoule peut parfaitement être préparée la veille (c’est même recommandé) et se transporter jusqu’à une pelouse de pique-nique puis devenir un plat complet si l’on y ajoute des blancs de poulet pochés et émincés. La recette est à géométrie variable. Vous pouvez y ajouter des pignons grillés, des raisins secs, une brunoise de carotte pour le croquant etc. Lire la suite « Taboulé à l’orientale »

Potage Parmentier

potage parmentier veloute soupe poireau pomme de terre recette facile rapide

Le potage Parmentier,  comme le hachis,  contient… De la pomme de terre. Il doit son nom à Antoine Parmentier qui démocratisa au XVIIIème siècle le tubercule rapporté du Nouveau Monde et jusqu’alors boudé par ses contemporains.
A la pomme de terre (que vous aurez soin de choisir farineuse comme la Bintje, la Manon ou  la Mona Lisa. On parle aussi de pommes de terre de type C) vous ajouterez du poireau, qui donne son goût à la préparation, et bien-sûr de la crème fraîche pour lier ce délicieux potage.
Le printemps a soulevé le rideau en début de semaine mais l’hiver, d’un coup de bise, a rappelé à l’ordre bourgeons et oisillons : ressortez les bols à soupe… Ce week-end s’annonce froid et pluvieux, quelques légumes frais réduits en purée ne seront pas de trop pour nous réconforter ! Lire la suite « Potage Parmentier »

Tartines aux chanterelles

En attendant les premières gelées qui marqueront la fin des champignons sur nos tables, quoi de mieux qu’une petite balade en forêt pour ramener de quoi donner un joli côté automnal au repas ? De belles chanterelles en tube, quelques lactaires délicieux et pieds de moutons croisés en chemin seront parfait sur une tartine rôtie accompagnée de quelques feuilles d’un cœur de batavia bien croquante. Pour la vinaigrette, j’ai voulu mettre en valeur le côté humus des champignons grâce à de la moutarde violette et de l’huile de noix. Les chanterelles sont un peu ennuyeuses à nettoyer, mais une fois lavées et triées, le goût est à la hauteur de la pénibilité de la tâche !

recette facile rapide chanterelles tartines champignons

Pour 4 personnes :

4 belles tranches de pain (ou 8 petites)
350g de chanterelles en tube (et/ou autres champignons à poêler. Ici nous étions sur 300g de chanterelles et le reste en lactaires et pieds de mouton)*
2 cuillères à soupe d’huile végétale neutre (tournesol par exemple)
25g de beurre
+
1 salade croquante
sel
poivre
huile de noix
vinaigre de vin
moutarde violette Lire la suite « Tartines aux chanterelles »

Salade tiède de lentilles vertes

Les lentilles vertes du Puy ne sont pas uniquement destinées à être mangées accompagnées de petit salé ! Elles sont délicieuses en salade, chose que nous avions découverte en Auvergne l’été passé, à la table de la cuisinière hors pair du Domaine de Bos (à Bagnols dans le Cantal). Jusqu’alors, salade de lentilles était pour moi synonyme de cantine ou de boîte de conserve. J’ai quelque peu modifié la recette originale pour l’adapter à une cuisine du placard. Si les lentilles vertes sont délicieuses tièdes, cette salade supporte très bien de passer une nuit au frigo ou quelques heures dans une glacière. Avis aux pique-niqueurs de la dernière heure !

recette facile rapide salade de lentilles vertes

Pour 3/4 personnes :

180g de lentilles vertes
2 oignons rouges doux
1 clou de girofle
1 feuille de laurier sauce
1 carotte
1 cube de bouillon de volaille ou de légumes
100g de lardons nature
2 cuillères à café de moutarde violette (ou de moutarde à l’ancienne)
2 cuillères à soupe de vinaigre de vin (ici Xerès)
2 cuillères à soupe d’huile de noix (donne une typicité intéressante au plat, mais à défaut choisissez une huile plus neutre que l’habituelle huile d’olive)
1 cuillère à moka d’ail semoule (vous pouvez utiliser de l’ail frais bien entendu)
1 cuillère à soupe de ciboulette (fraîche idéalement, à défaut, séchée)

Piquez d’un clou de girofle l’un des oignons doux épluchés. Dans une casserole disposez les lentilles vertes avec 3 fois leur volume d’eau, la feuille de laurier sauce, l’oignon piqué du clou de girofle et la carotte préalablement lavée, épluchée et coupée en brunoise. Portez à ébullition. Au bout de dix minutes de cuisson, ajoutez le cube et laissez encore cuire 20 minutes en remuant délicatement de temps à autre.

Pendant ce temps, faites griller les lardons dans une poêle chaude à sec en les remuant régulièrement puis déposez-les sur une assiette où vous aurez disposé un papier absorbant. Préparez la vinaigrette : mélangez au fond du saladier de service : la moutarde violette, le vinaigre de vin, l’huile de noix, l’ail en semoule, la ciboulette. Salez et poivrez selon votre goût. Hachez menu le deuxième oignon doux et ajoutez-le selon votre goût à la vinaigrette.

Goûtez les lentilles vertes pour apprécier leur cuisson (certains les aiment plutôt fondantes, d’autres plutôt croquantes. Ici c’est la deuxième version qui prime) et égouttez-les en gardant de côté leur jus de cuisson pour éventuellement allonger la vinaigrette. Ôtez l’oignon et la feuille de laurier sauce.

Mélangez les lentilles et les lardons dans le saladier avec la vinaigrette. Ajoutez, si nécessaire, une cuillère à soupe ou deux de jus de cuisson pour donner à la salade une consistance crémeuse. Laissez tiédir avant de déguster.

Et vous que faites-vous des lentilles vertes du Puy ?

Tatin de tomates au basilic

La tarte à la tomate est un basique de la cuisine étudiante. Du moins de la cuisine étudiante d’un certain immeuble d’Aix-en-Provence où il s’en est fait à tous les étages pendant plusieurs années. La qualité des tomates laissait parfois à désirer, alors pour une recette savoureuse choisissez vraiment de belles tomates, bien mûres. Cette tarte, parfaite en entrée, devient un plat unique si on lui ajoute de la mozzarella ou de la féta après cuisson et qu’on l’accompagne d’un mesclun craquant. Je vous propose une version tatin, plus esthétique que l’originale de nos années fac.

recette facile tarte à la tomate

8/10 tomates à sauce (ici des Roma, bien mûres)
1 rouleau de pâte feuilletée
huile d’olive
fleur de sel
moulin à poivre
un petit bouquet de basilic

Pelez les tomates à l’aide d’un économe à lame crantée (ou mondez-les dans l’eau bouillante). Ouvrez-les dans le sens de la longueur. Ôtez la partie dure et blanche ainsi que toutes les graines et le jus.

Préchauffez le four à 190°C.

Dans un plat à tarte anti-adhésif répartissez une cuillère à soupe d’huile d’olive. Placez-y les moitiés de tomate la face bombée du côté du moule. Répartissez quelques feuilles de basilic à votre convenance sur les tomates, disposez la pâte feuilletée sur les tomates et rabattez la pâte sur les bords. Piquetez la pâte à la fourchette. Donnez lui une huitaine de tours de moulin à poivre et agrémentez-la de fleur de sel.

Enfournez la tatin de tomates pour 20 à 25 minutes de cuisson. Jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée sur le dessus. Retournez-la ensuite à l’aide d’une grande assiette ou d’un tourne-omelette puis placez-la à nouveau dans le plat de cuisson et enfournez-la pour 10 minutes ou plus afin de sécher un peu la tarte (mais attention si les tomates commencent à se dessécher sortez-la du four.

Dégustez chaud en entrée ou froid lors d’un pique-nique. Enfin c’est l’été ! J’ai essayé de répondre à tous vos commentaires. Merci d’avoir continué à lire le blog pendant ces quelques semaines (mois) d’absence. I’m back !

Inspiré par : La Cucina Italiana n°6 Guigno.

EDIT : Vous pouvez faire cuire la tarte complètement en tatin pour 30/40 minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée et bien cuite. Car si vous utilisez la méthode ci-dessus, la pâte vas se détremper, inexorablement (c’est tout le problème des tartes classiques de tomates fraîches.

EDIT bis : d’autres idées de tartes à la tomates vues sur Archifood et chez Goût de food et dans Ma cuisine et vous !

Faire la pâte à raviolis pékinois

Le Jiao zi ou ravioli pékinois est un classique chez les traiteurs asiatiques. On les croit difficiles à réaliser. Or la pâte est simple à faire et elle peut être arômatisée aisément comme ici au piment et à la feuille de lime (Le kaffir appartient plutôt à l’épicerie thaï que chinoise mais peu importe si les traditionalistes ont les cheveux qui se hérissent… La cuisine est un partage, amusons-nous !)

comment farcir les raviolis chinois

Pour 25 à 30 raviolis :

350g de farine de blé fluide
110ml d’eau bouillante (pour que le gluten de la farine puisse se détendre)
80ml d’eau froide
2g de sel
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 feuilles de kaffir sans la nervure centrale
1/2 piment red hot sans les pépins (à défaut une demi cuillère à moka ou une pincée de piment de Cayenne en poudre)

Dans un grand saladier, faites un puits avec la farine, ajoutez-y le sel. Hachez le piment et les feuilles de kaffir le plus finement possible et ajoutez-les à l’eau froide. Ajoutez l’eau bouillante peu à peu à la farine et remuez à l’aide d’une spatule. puis ajoutez l’eau froide. Si la pâte est trop sèche ajoutez un peu d’eau (de 10ml en 10 ml) jusqu’à ce que la pâte soit souple et homogène. Elle ne doit pas être trop sèche ni coller. C’est une pâte facile à travailler.

Pétrissez la pâte 5 minutes puis disposez-la sur le plan de travail y versez la cuillère d’huile d’olive puis pétrissez à nouveau la pâte pour faire pénétrer l’huile. Faites une boule. A l’aide de votre pouce, faites un trou au centre de la boule puis élargissez-le de façon à obtenir une sorte de doughnut géant. Coupez celui-ci en deux et réservez l’une des moitiés dans une feuille d’aluminium.

Divisez le morceau de pâte restant en petites boules de 15g chacune environ puis aplatissez chaque boule du plat de la main.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie (sans poignées) vous allez réaliser chaque ravioli (nul besoin ici d’un laminoir, la pâte est souple et vous pourrez la travailler facilement). Prenez une boule aplatie tenez-la entre le pouce et l’index de la main droite tandis qu’avec le rouleau dans la main gauche vous étalez la pâte depuis le bord du cercle vers le centre. Il s’agit de tenir la pâte afin que le centre soit légèrement plus épais que les bords. Ainsi la farce ne la déchire-t-elle pas lors du façonnage ou de la cuisson. Vous étalez un rebord, vous faites un quart de tour, vous étalez, un quart de tour, vous étalez etc. jusqu’à obtenir des disques (vous n’aurez pas tout de suite de jolis disques mais peu importe) de 8cm à 10cm. Farinez légèrement le plan de travail et passez-y chaque disque de pâte avant de le réserver sur une feuille de papier sulfurisé.

Filmez les disques et mettez-les au frais jusqu’au moment de les farcir. Vous pouvez également congeler les disques crus. Il suffit de les fariner généreusement afin qu’ils ne se collent pas lors de la congélation. Il faut ensuite les laisser décongeler 24h au frigo.

Demain la farce au poisson !