Petit cake plombière

recette-facile-rapide-cake-sucre-plombiere-rhum-raisin

Dans l’hypothèse où le froid vous donnerait envie de boire un bon thé fumant, voilà de quoi accompagner la théière ! Ce cake est tout simple, fort en rhum. On dirait presque de la glace plombière, le froid en moins. En parlant de froid, si d’aventure vous deviez affronter le blizzard pour aller travailler, ce cake se transporte parfaitement coupé en tranches et comme vous pouvez le faire la veille, il fera une très bonne entrée en matière pour faire des rencontres autour de la machine à café (prenez le cake entier, n’oubliez pas le couteau !)
Si vous n’aimez pas les raisins vous trouverez ici d’autres recettes de cakes : aux brisures de marrons glacés ; à la poire, cannelle et vergeoise ; aux zestes de citron confit, à la banane et au miel

Pour un moule à cake de 30 centimètres de long :

  • 250g de farine
  • 170g de beurre pommade (ramolli)
  • 125g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de rhum vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 8g de levure chimique (attention les sachets du commerce font souvent plus de 10g, si vous le mettez entier, votre cake sentira peut-être la levure.)
  • 120g de raisins de Corinthe gonflés dans le rhum, environ un petit bol (faites-en un grand pot, cela se conserve très bien)
  1. Préchauffez le four à 160°C, chaleur traditionnelle (la chaleur tournante sécherait le cake en début de cuisson.)
  2. Vous pouvez utiliser la feuille du robot ou bien réaliser la recette à la main (dans un saladier avec une spatule.) Ce qui vous permettra de commencer à vous réchauffer ! Vous pouvez aussi boire du rhum pour ça.
  3. Travaillez le beurre, le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajoutez ensuite les œufs entiers un à un (prenez le temps d’incorporer complètement chaque œuf avant d’ajouter le suivant en donnant un tour de feuille ou avec la spatule si vous travaillez à la main.)
  5. Ajoutez ensuite la farine tout d’un coup et travaillez vigoureusement la pâte afin qu’elle devienne fluide et fasse le ruban lorsque vous relevez la spatule au dessus du saladier. Vous allez avoir l’impression que la pâte devient plus souple, plus fluide.
  6. Ajoutez le rhum et les raisins puis donnez un tour afin de bien mélanger la garniture à la pâte. Versez l’appareil dans un moule à cake chemisé avec du papier cuisson.
  7. Mettez au four pour 10 minutes à 160°C puis montez le four à 180°C (démarrer la cuisson à four moyen permet à la pâte de lever lentement et donc à la garniture de suivre la levée. Si la pâte lève trop vite, les raisins, plus lourds resteront au fond) et laissez cuire 30 à 40 minutes. Le cake est cuit lorsque la pointe d’un couteau planté au centre du cake ressort tout juste humide (il ne doit pas y avoir de pâte sur la lame du couteau.)

Et vous, quelle est votre recette de cake fétiche ?

Recette de base : crème pâtissière

creme patissiere recette de base pintade aixoise

La crème pâtissière fait bon ménage avec la pâte sablée sur laquelle elle devient un lit merveilleux pour les tartes aux fruits frais. Fraises au printemps, figues en automne ou tout ce que votre imagination gourmande pourra y coucher.
Si elle manque parfois de légèreté, elle demeure un classique de la pâtisserie française. Une base qui vous permettra de réaliser la crème princesse (ou madame), la fameuse frangipane de la galette des rois, la crème mousseline du fraisier et l’irremplaçable crème Chiboust du Saint Honoré. Enfin, pour ceux qui aiment arrondir les angles (ce qui ne manquera pas d’arriver si vous abusez de la préparation), la crème diplomate : version collet monté de la crème princesse : deux vraies jumelles si ce n’est que la seconde comprend de la gélatine et se tient donc mieux que sa sœur : idéale lors des dîners chez l’Ambassadeur.

RAPPEL (à terme toutes ces recettes de base se retrouveront détaillée sur le blog… A terme.)

Crème pâtissière + meringue italienne = crème chiboust (ou St Honoré)
Crème pâtissière + chocolat fondu = crème au chocolat (noir ou au lait pour garnir choux, éclairs et religieuses)
Crème pâtissière + crème fouettée + gélatine = crème diplomate (pour le tutti frutti)
Crème pâtissière + crème d’amandes = crème frangipane (pour la galette des rois)
Crème pâtissière + crème fouettée = crème madame (ou princesse)
Crème pâtissière + beurre pommade = crème mousseline (pour le fraisier et version pralinée pour le Paris-Brest.)
La crème pâtissière est généralement préparée avec des gousses de  vanille mais elle se prête à toutes les aromatisations : café, citron, alcools, fève tonka, cannelle etc. Lire la suite

Tarte au citron meringuée à l’italienne

tarte au citron meringuee a l'italienne classique pintade aixoise

La tarte au citron meringuée à l’italienne est un classique des bonnes pâtisseries, souvent imité jamais égalé mais cette fois-ci après dix ans de réflexion, je crois que nous y sommes. La pâte est croustillante sans être trop épaisse et ne se détrempe pas, le curd est acide juste comme il faut et la meringue, ce qui faisait défaut jusqu’alors, est enfin comme chez le pâtissier : lisse, sucrée et équilibrée. Sans plus attendre, voici les trois recettes de base qui vous permettront de vous régaler.

Pour une tarte de 20/25cm de diamètre il vous faut : Lire la suite

Recette de base : lemon curd

recette de base lemon curd creme citron tarte meringuee pintade aixoise

Le lemon curd est une gourmandise d’Outre-Manche aujourd’hui appréciée par une grande majorité de palais français. Je l’ai découvert il y a maintenant 20 ans chez Marks and Spencer. L’appellation m’a toujours intriguée. To curdle veut dire coaguler et s’emploie pour le fromage et to curd veut dire cailler, on reste dans le même style. Il existe une variante du lemon curd, le lemon cheese. Je doute donc que ce que nous mangeons aujourd’hui ait vraiment quelque chose à voir avec la préparation des origines. Quoique l’acidité du citron participe sans doute à la cuisson des œufs par coagulation… En tout cas, c’est à creuser. Si quelqu’un peut m’éclairer, je suis preneuse !

Parfait pour garnir des coques de macarons ou sur un fond de pâte sablée pour une délicieuse tarte au citron, il faut avouer que ce curd industriel était surtout parfait directement à la cuillère, comme son homologue transalpin à tartiner, le Nutella. Et puis la tarte au citron s’est démocratisée, elle est devenue l’une des pâtisseries préférées des français, Marks and Spencer a quitté le Continent pour un temps et nous avons appris à réaliser nous même le lemon curd... Je vous livre ici la recette qui va si bien sur la tarte au citron meringuée dont vous trouverez bientôt ici l’ultime recette avec la meringue italienne. Lire la suite

Recette de base : pâte brisée

recette facile rapide pâte brisée maison pintade aixoise

La pâte brisée est une recette très facile à réussir à la maison. Elle est très rapide et va bouleverser le goût de vos tartes salées et sucrées. Adieu pâtes pré-étalées industrielles !
Il suffit de la travailler le moins possible afin d’éviter qu’elle ne soit excessivement dure et cassante après cuisson, mais aucune malice dans ce tour de main. Lire la suite

Moelleux chocolat et rhum

moelleux individuel chocolat noir rhum vanillé recette facile rapide pintade aixoise

Pâques est terminée. De nombreux œufs, cloches, cocottes et autres lapins vous restent sur les bras ? Aucun problème… Réalisez avec ces restes de chocolat de délicieux moelleux individuels.
Cette recette est l’une des premières que j’ai publiées sur la Pintade aixoise, il était temps de la dépoussiérer, de l’alléger et de faire une nouvelle photo plus alléchante que la précédente. Lire la suite

Recette de base : crème d’amande

recette creme amande facile rapide patisserie tarte bourdaloue

La crème d’amande est une base de la pâtisserie dont je voulais écrire ici la recette depuis longtemps. Mais le temps a manqué car nous avons beaucoup reçu cet hiver. Peu d’invités mais nombre de microbes et de bactéries en tout genre, ce qui diminua d’autant les explorations pâtissières et culinaires.

Mais l’hiver est (presque) derrière nous alors à nos spatules ! Les amateurs de tarte Bourdaloue (cliquez ici pour la recette) seront charmés d’apprendre que la crème d’amande est la base de ce classique des tartes à la française et qu’il n’y a rien de compliqué dans sa réalisation. La crème d’amande est aussi à la base de la frangipane pour la galette des rois feuilletée ou encore de la tarte à l’orange. Lire la suite