Milanais au confit de rose

Qu’est-ce que la crêpe Gigi ? Hé bien la crêpe Gigi c’est une fine couche de sarrasin saisie dessus dessous et parsemée de pétales de roses tièdes »

Les Bronzés font du ski, Patrice Leconte, 1979.

On connaît le choix que fera le client de la malheureuse Gigi, héroïne prétentieuse et frustrée des Bronzés. Mais pourtant, la pétale de rose est un mets délicat apprécié depuis longtemps dans la cuisine orientale et qui se taille aujourd’hui une place au soleil dans les assiettes des gourmandes girly. Il s’agit juste de dépasser la sensation que vous êtes en train de manger votre coton imbibé de démaquillant… Certaines n’y arriveront jamais tandis que d’autres sont déjà conquises par cette idée.

Pour une trentaine de biscuits :

250 g de farine 125 g de beurre 125 g de sucre De la confiture d’abricot Du confit à la rose 1 oeuf 1 jaune d’oeuf

Dans un grand saladier sabler la farine et le beurre entre eux. Ajoutez le sucre, pétrir puis ajouter l’oeuf entier, mélanger à la spatule puis finir en pétrissant à la main. Fraser ensuite la pâte et la réserver au moins 30 minutes au frais.

Etaler la pâte sur une épaisseur de 5 mm puis découper des biscuits à l’emporte-pièce.

Préchauffer le four à 180 °C.

Disposer la moité des biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisée. Disposer sur chaque biscuit une cuillère à café de confit de rose pour les aventurières ou bien de confiture d’abricot pour les peureuses.

Recouvrir les biscuits avec leur moitié, souder soigneusement les bords de ceux-ci avant de les dorer au jaune d’oeuf restant.

Enfourner pour une dizaine de minutes jusqu’à ce que les milanais soient dorés et craquèlent légèrement sur le dessus.

Où trouver du confit à la rose ? A la confiserie Florian de Nice (qui a la bonne idée de vendre ses douceurs par correspondance).

Pour rester dans l’esprit du voyage, entre jardin anglais et patio oriental, découper une pêche jaune en quartier et la saupoudrer de sucre à la rose Alsa (j’ai mangé ça chez Marie, malgré la marque bien connue je n’en n’ai jamais aperçu le moindre sachet dans une épicerie et pourtant… j’en veux ! On en trouve partout au Maghreb mais pas ici. Le produit se vend même sur ebay, il faut croire que la denrée est précieuse).

6 commentaires

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s