Poires pochées au viognier, miel et vanille

Poire Conférence pochée à la vanille, miel et vin cépage viognier

Osez me dire qu’en regardant cette poire les mots chocolat fondu, glace vanille et chantilly ne vous viennent pas à l’esprit ?! Libre à vous de transformer cette poire conférence en tarte bourdaloue ou en Belle Hélène. En parlant d’Hélène, si Pénélope avait su préparer pareil dessert, Ulysse aurait laissé les copains en plan et la guerre de Troie n’aurait sans doute pas eu lieu.  Pour cette version j’ai choisi d’utiliser un vin fait à partir d’un cépage blanc que j’aime beaucoup boire : le viognier. Ce vin est très floral, vous y retrouverez à la dégustation des arômes d’abricot, d’acacia, voire de poire (justement), de miel. Je vous recommande côté dégustation d’ouvrir une bouteille de Condrieu pour découvrir et apprécier tous les arômes de ce délicieux cépage. Surtout n’utilisez pas la bouteille de Condrieu pour les poires pochées (malheureux.) Pour ce faire, la bouteille Monoprix estampillée viognier est tout à fait suffisante. Cette recette peut-être intégralement réalisée la veille (laissez les poires refroidir puis placez-les au frigo.)

Il vous faudra :

  • 4/5 poires mûres mais encore fermes (Conférence, Louise bonne, William, Comice)
  • 75cl (une bouteille) de vin blanc floral (un Viognier par exe
  • 1 gousse de vanille
  • 100g de miel toute fleur ou type acacia
  1. Dans une casserole pas beaucoup plus grande que vos 4 ou 5 poires réunies portez le vin de viognier (avec la gousse de vanille fendue et grattée et le miel) à ébullition. Pendant ce temps épluchez les poires en partant de haut en bas avec l’économe sans les abîmer et en conservant la queue. Débarassez chaque poire de son « cul » à l’aide d’un petit couteau et ôtez les yeux éventuels.
  2. Baissez le feu (puissance moyenne) et plongez les poires pour 20 à 40 minutes de cuisson, couvrez. Tournez les régulièrement pour que toutes les faces soient immergées. La cuisson est terminée dès qu’un couteau ou un cure-dent arrive sans forcer au cœur de la poire.
  3. Ôtez du feu et laissez refroidir les poires dans leur jus, tête en haut si possible. Puis placez au frais jusqu’à dégustation. Vous pouvez, après avoir retiré les poires, faire réduire le jus et le servir avec les fruits, tels quels ou bien confectionner une sauce au chocolat (en souvenir de cette publicité mythique de Nestlé dessert…).

8 réflexions sur « Poires pochées au viognier, miel et vanille »

  1. Huuum ♪♫souvenirs souvenirs ♪♫ ! La poire Belle-Hélène a été longtemps mon dessert préféré (il faut dire que je n’aimais pas les desserts) et ouiiii, tu as raison, quand on voit ta poire comme ça, seule, abandonnée, on a envie de lui coller un grand coup de chantilly ou de coulis chocolat sur le museau ! 😆 C’est une excellente idée au vin blanc (hum le Viognier, longtemps que je n’en ai pas bu, comme le Condrieu, le luxe ! 😉 )… Ici j’ai surtout du Pineau mais ça devrait le faire aussi ! Justement j’ai acheté des Comice aujourd’hui (les Conférence chez mon primeur ne sont JAMAIS mûres), ça me donne des idées !

  2. Cette poire est aussi lisse qu’un téton. As-tu un truc pour la peler ainsi ? Un économe très économe ou un de ces tours de main dans lesquels tu excelles ?

Ajoutez votre grain de sel !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s