Brioche cannelle vergeoise à effeuiller

recette facile brioche cannelle vergeoise pull apart bread traduction francaise

La brioche parfaite à déguster ce week-end pendant que vous décorez (éventuellement) votre sapin de Noël. Cette recette de pull apart bread à la cannelle me faisait envie depuis des mois mais, à l’idée de la traduction et des conversions de mesures US en grammes, la flemme m’avait gagnée. Après la découverte du mélange diabolique de Catherine (vergeoise, beurre et cannelle) je me suis dit que la brioche pull apart serait un délice avec celui-ci. Vu les températures et à l’approche de l’hiver, cuisiner e

t manger des choses pareilles c’est tout à fait légal !

J’ai pris des photos pas à pas pour le montage de la brioche, qui n’est absolument pas compliqué, promis ! J’imagine que cette recette se prête à toutes les fantaisies sucrées et salées.

Vous pourrez retrouver l’original de la recette en V.O. et en cups et teaspoons (j’ai pesé tous les ingrédients pour vous simplifier la tâche) sur le blog de Joy the baker. La garniture es

t différente et la pâte est presque la même si ce n’est que je mets moins de sel qu’indiqué et plus de farine* pour absorber le beurre du mélange cannelle et vergeoise.

500g de farine non fluide
80g de sucre cristal
11g ou 1 sachet de levure sèche active (levure de boulanger type briochin)
1 pincée de sel
60g de beurre doux
80ml de lait
60ml d’eau tiède (pour réactiver la levure)
2 œufs à température ambiante
+
120g de vergeoise
40g de beurre
3 cuillères à café de cannelle

* Explications utiles ou futiles (comme dirait Mercotte) : la recette indique 3 cups de farine, selon que vous tassez ou pas la farine vous arrivez à des résultats très différents. Lorsque j’ai fait mes mesures en cups, la pesée m’a ensuite indiqué : 450g et j’ai ajouté 50g parce que ma recette contient pas mal de beurre à absorber. Vous pouvez vous en tenir à 450g, la pâte sera plus collante à travailler mais en principe la pousse est meilleure (je suis plutôt contente de ma version… A vous de voir !)

Disposez la levure dans l’eau tiède (à 30°C maximum environ) pour la réactiver. Réservez à température ambiante pour 10 à 15 minutes.

Dans le bol du robot (ou dans un grand saladier) mélangez la farine, le sucre et le sel. 

Battez légèrement les œufs.

Faites chauffer le lait dans une casserole et mettez-y le beurre à fondre. Laissez refroidir.

Disposez le bol sur le robot muni du crochet pétrisseur. Ajoutez au mélange sec (farine+sucre+sel) le mélange beurre et lait ainsi que l’eau avec la levure. Mélangez grossièrement. Ajoutez les œufs battus et mélangez jusqu’à ce que l’appareil devienne homogène (ce qui peut prendre quelques longues minutes). La pâte est collante, c’est normal.

Disposez la pâte dans un saladier graissé, couvrez-la et laissez-la lever pour une à deux heures (il faut qu’elle double de volume). Je vous invite à réaliser cette recette tôt le matin avant de vous laver pour faire ensuite lever votre pâte dans l’environnement chaud et humide de la salle de bain (tout en optimisant votre timing, n’est-ce pas ?). Une fois la pâte levée, vous pouvez la réfrigérer toute une nuit (il suffira de la sortir une demi-heure avant de la travailler).

Mélangez 80g de beurre fondu, 120g de vergeoise et 3 cuillères à café rases de cannelle pour la garniture. Chemisez avec du papier sulfurisé un moule à cake en fer de 30cm de long.

Dégazez la pâte sur le plan de travail fariné puis ajoutez-lui une cuillère à soupe de farine pour l’étaler et la travailler plus facilement, laissez-la se détendre 5 minutes sous un torchon. Étalez la pâte à brioche en un rectangle de 30x50cm.

recette-facile-brioche-cannelle-vergeoise-pate-30x50-etalee

Pâte étalée sur 30x50cm

Etalez sur la pâte à brioche le mélange vergeoise/cannelle/beurre (si il a trop durci vous pouvez le réchauffez quelques secondes au micro-ondes ou au bain-marie bien-sûr). Coupez la pâte en 6 bandes à peu près égales. Vous obtenez 6 bandes de 30 centimètres de long. Empilez toutes les bandes et coupez-les en 6 parts à peu près égales (même si tout n’est pas parfaitement géométrique vous obtiendrez un bel effet de feuilles après levée et cuisson. Pas de panique !

recette-facile-brioche-cannelle-vergeoise-pate-etalee-avec-melange.

Les bandes de pâte avec le mélange cannelle/beurre/vergeoise

recette facile brioche cannelle vergeoise bandes de pâte empilées

Empilez vos bandes de pâte

recette facile brioche cannelle vergeoise pull apart bread

Coupez vos bandes de pâte empilées en 6 parts à peu près égales

Disposez les feuilles de brioche dans le moule (comme dans un trieur papier) dans le sens de la hauteur.

recette facile brioche cannelle vergeoise

les carrés de pâte dans le moule doivent être disposés dans le sens de la hauteur

Laissez lever à température ambiante (ou au four à très basse température la porte ouverte) jusqu’à ce que la brioche ait doublé de volume (entre une et deux heures).

recette facile brioche cannelle vergeoise pull apart bread traduction

la brioche après levée, avant cuisson.

Préchauffez votre four à 175°C (pensez à sortir la brioche si elle s’y trouve pour la levée). Placez une grille au milieu. Enfournez pour 50 minutes jusqu’à ce que le dessus de votre brioche soit bien doré, presque brun (si la brioche colore trop vite, couvrez-la d’un papier sulfurisé afin que le cœur continue à cuire sans que le dessus ne brûle).

Laissez reposer la brioche pour une vingtaine de minutes puis démoulez-la soigneusement sur une grille avant de la placer à nouveau tête en haut sur un plat à cake.

D’après Joy, la brioche est meilleure le jour J, en même temps, je ne suis pas certaine qu’il en reste encore d’ici demain pour vous le confirmer ! Au passage, si quelqu’un a une idée plus sexy que « prétranchée » pour la traduction de « pull apart », je suis preneuse (EDIT de 21h57 : brioche à effeuiller c’est bien plus joli).

23 commentaires

  1. Pingback: Tarte rustique pommes, vanille, vergeoise | La Pintade aixoise

  2. Pingback: Remplacer la levure fraîche par la levure sèche active dans vos recettes de boulange | La Pintade aixoise

  3. Pingback: Gressins au zaatar | La Pintade aixoise

  4. Pingback: Gressins au cajun | La Pintade aixoise

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s