Petit cake plombière

recette-facile-rapide-cake-sucre-plombiere-rhum-raisin

Dans l’hypothèse où le froid vous donnerait envie de boire un bon thé fumant, voilà de quoi accompagner la théière ! Ce cake est tout simple, fort en rhum. On dirait presque de la glace plombière, le froid en moins. En parlant de froid, si d’aventure vous deviez affronter le blizzard pour aller travailler, ce cake se transporte parfaitement coupé en tranches et comme vous pouvez le faire la veille, il fera une très bonne entrée en matière pour faire des rencontres autour de la machine à café (prenez le cake entier, n’oubliez pas le couteau !)
Si vous n’aimez pas les raisins vous trouverez ici d’autres recettes de cakes : aux brisures de marrons glacés ; à la poire, cannelle et vergeoise ; aux zestes de citron confit, à la banane et au miel

Pour un moule à cake de 30 centimètres de long :

  • 250g de farine
  • 170g de beurre pommade (ramolli)
  • 125g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de rhum vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 8g de levure chimique (attention les sachets du commerce font souvent plus de 10g, si vous le mettez entier, votre cake sentira peut-être la levure.)
  • 120g de raisins de Corinthe gonflés dans le rhum, environ un petit bol (faites-en un grand pot, cela se conserve très bien)
  1. Préchauffez le four à 160°C, chaleur traditionnelle (la chaleur tournante sécherait le cake en début de cuisson.)
  2. Vous pouvez utiliser la feuille du robot ou bien réaliser la recette à la main (dans un saladier avec une spatule.) Ce qui vous permettra de commencer à vous réchauffer ! Vous pouvez aussi boire du rhum pour ça.
  3. Travaillez le beurre, le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajoutez ensuite les œufs entiers un à un (prenez le temps d’incorporer complètement chaque œuf avant d’ajouter le suivant en donnant un tour de feuille ou avec la spatule si vous travaillez à la main.)
  5. Ajoutez ensuite la farine tout d’un coup et travaillez vigoureusement la pâte afin qu’elle devienne fluide et fasse le ruban lorsque vous relevez la spatule au dessus du saladier. Vous allez avoir l’impression que la pâte devient plus souple, plus fluide.
  6. Ajoutez le rhum et les raisins puis donnez un tour afin de bien mélanger la garniture à la pâte. Versez l’appareil dans un moule à cake chemisé avec du papier cuisson.
  7. Mettez au four pour 10 minutes à 160°C puis montez le four à 180°C (démarrer la cuisson à four moyen permet à la pâte de lever lentement et donc à la garniture de suivre la levée. Si la pâte lève trop vite, les raisins, plus lourds resteront au fond) et laissez cuire 30 à 40 minutes. Le cake est cuit lorsque la pointe d’un couteau planté au centre du cake ressort tout juste humide (il ne doit pas y avoir de pâte sur la lame du couteau.)

Et vous, quelle est votre recette de cake fétiche ?

8 réflexions sur « Petit cake plombière »

  1. Miam ! Contente de te revoir et de retrouver ton humour (non non on ne boit pas tout le rhum des raisins hein !!! :D) Merci aussi pour les indications de température mais mon four est si vieux que je procède un peu au pif parfois et en ne lâchant pas surtout ! Pour l’heure, mon cake fétiche est celui au citron de Bernard « Le cake ultime » mais j’enlève un peu de sucre quand même et ça marche bien…

    1. @ Asphodèle : J’ai une recette hilarante de la Pintade au whisky sur un vieux cahier de cuisine… Il faudrait que je retrouve ça, c’est savoureusement drôle ! J’ai trop envie de tester le cake de Bernard… La photo m’inspire mais je pense que ça ne va pas plaire chez moi donc imagine… Si je suis obligée de l’engloutir seule… Combien de sucre ôtes-tu ?

      1. Hi ! Oui je veux bien la recette de la pintade au whisky ! 😀 Avec des fruits sucrés, c’est comme ça que je préfère les pintades ! 😉 Si chez toi on n’aime pas le citron, effectivement c’est …dommage pour ta taille de guêpe !!! Moi j’enlève jusqu’à 50 grammes de sucre, alors il ne ressemble pas toujours à celui de Bernard en visuel mais en goût il reste excellent ! Je n’ai jamais tenté de le faire à « autre chose » sinon tous mes autres cakes, je les fait sur la base des « cakes de Sophie » de Sophie Dudemaine ou maintenant dans les blogs de cuisine que j’affectionne ! 😉 Mais pour celui de Bernard, je suis allée jusqu’à 50 g de sucre en moins, une hérésie te dis-je !!! 😆

  2. éh éh aussi addict aux cakes, testé hier une version vanille avec lamelles de gingembre confit : une tuerie ! Merci pour ton passage sur le blog des coulisses, à venir si tu aimes : cheesecake spéculoos et crème de marrons, un mix entre plusieurs recettes, et au final, encore une gourmandise qui dit « mange moi, allez, encore une part … »

    1. @ Frédérique : ah oui, c’est sûr ça devait démonter. en revanche sur Aix j’ai du mal à trouver du gingembre confit qui n’ai pas un goût disons, savonneux ! Je vote pour le cheesecake, j’adore, je n’ai pas le temps d’en faire en ce moment mais j’irai voir chez toi, ça c’est sûr !!

Ajoutez votre grain de sel !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s